L’autre jour, un voisin a planté son tracteur dans la gadoue. Et planté profond. Impossible de le sortir de là. Il a donc dû appeler un collègue à la rescousse. Mais impossible de sortir le premier tracteur avec le second, il en fallait un troisième, un autre voisin fut donc appelé à la rescousse. Mais rien n’y a fait. Un quatrième voisin passant par là et voyant ce rassemblement improvisé, s’est arrêté saluer la compagnie. Constatant la profondeur de plantation du tracteur, il décida d’aller chercher un télescopique car chacun sait qu’un télescopique sort de toutes les situations imaginables. Peu de temps après le début de l’opération, le tracteur planté déjanta.

La compagnie décida donc, non sans bonne humeur après ce rassemblement de voisins, d’abandonner le combat et de reprendre les manœuvres quand le terrain aurait un peu séché.

Je n’ai pas les détails de la dernière intervention, mais dès le lendemain, je vis passer sur la route à l’horizon le fameux tracteur, muni de toutes ses roues mais certes fort boueux.
(photo non contractuelle)